Caranistar
caranistar@dacha.xmpp.moe
Channel About Photos Files Calendar Wikis Gallery Directory Help Language Public Stream Random Channel Report Bug Search
[BBcode] 

MtG: Histoire du bloc Revendication

Histoire durant le bloc Revendication


Protagonistes, au début du récit


Altalyr


À la recherche d'un moyen de ressusciter sa femme, il entendit un jour l'histoire de Ravidel, tué lors du sommet de l'antilune, et ramené à la vie par Taysir et Kristina. Ce n'était pas de la zombification, mais bien une résurrection complète. Altalyr se mit à la recherche de ces deux arpenteurs.
Malheureusement, pendant ses errances, Dominaria avait été envahie par les Phyrexians. Kristina et Taysir faisaient partie des 9 titans, et moururent durant l'expédition. Il ne restait plus rien d'eux... si ce n'est le cœur de Taysir, en possession du Seigneur Vent des vertus.
Altalyr prit donc la direction d'Urborg.

Arsÿlann


Lors de la Restauration, Arsÿlann perdit une grande partie de ses pouvoirs, et surtout son immortalité. En tant que grand sorcier, il n'était pas immédiatement inquiété par sa vieillesse, mais ce changement le perturbait tout autant que ses plans de visite d'Équilor. Il commença à se renseigner, et atterrit sur Rabiah où il rencontra Nephiraïm.

Dalfirod


La Restauration eut lieu sans que Dalfirod ne s'en rende vraiment compte, jusqu'à ce qu'il détecte des perturbations de mana noir venant d'un peu partout autour de sa planète. Il essaya de se téléporter dans une des directions suspectes en passant par les éternités aveugles, mais il en avait perdu la maîtrise : il ne pouvait plus que transplaner de plan en plan, à des lieux à peu près constants, mais pas se projeter dans des zones complètement inconnues...
Il se prépara donc à une attaque en renforçant ses protections, puis commença à chercher de l'aide...

Drelgok


Sur Sohurg, Magorlaë, une shamane rencontrée relativement récemment et ayant gagné sa confiance, propose à Drelgok d'aller envahir Dominaria pour y répandre rage et violence.

Nephiraïm


Après la Restauration, les pouvoirs de Nephiraïm chutèrent. Il sentit qu'il ne pouvait plus assurer l'équilibre d'Havrium. Il avait donc 2 priorités : savoir ce qui avait causé cette faiblesse soudaine (et corriger cela), récupérer rapidement de l'énergie.

Téfeiri


Téfeiri, ayant perdu son étincelle d'arpenteur, reste à la recherche d'un moyen de réintégrer Zhalfir à Dominaria.

Menelran


À l'ouverture du récit, Menelran est à Bassorah, sur Rabiah, en arpentant son bazar.

Moagash


Le gouverneur de Vaskral vient de mettre au point sa variante des négateurs.

Sagriish


L'incarmal d'Agnaosh achève sa première production de srânes.

Yukie Ashiruja


La disciple de Menelran mets en pratique ses apprentissages sur Menelran en attendant le retour de son mentor.

Événements durant le bloc


Une oracle fait le trajet de Verdura jusqu'à Djamûraa pour annoncer à Téfeiri une prophétie. Selon elle, Téfeiri, Djamûraa et même Dominaria sont en danger imminent.

Pour réaliser ses deux priorités, l'enquête et le recrutement, Nephiraïm augmente ses voyages sur les autres plans, et arrive sur Rabiah. Là, il rencontre Arsÿlann, qui étendait ses recherches pour des raisons proches. Ils réalisent qu'ils veulent tous les deux savoir ce qui a causé cette restauration et s'associent pour cette enquête.
C'est sur Rabiah qu'ils croisent Menelran. Ce clerc de Dominaria sympathise avec les deux arpenteurs, qui semblaient bienveillants. Menelran avait appris grossièrement les raisons de la Restauration, notamment le fait que ces événements avaient eu lieu sur Dominaria, et que Téfeiri était fortement impliqué. Arsÿlann sonde l'esprit de Menelran, apprend le chemin vers Dominaria, ainsi que sa géographie, et les deux arpenteurs y transplanent, sur Djamûraa. Arsÿlann s'occupe de trouver Téfeiri, pendant que Nephiraïm parcourt ce grand continent, en réalisant les richesses qu'il contenait, tant en terme de mana, que d'habitants...

Pendant ce temps, avec l'aide de Magorlaë, Drelgok transplane des meutes de barbares et des hordes de bêtes sur Dominaria. Ses deux principaux points d'arrivée sont dans Djamûraa (plutôt sud est), et dans le Bogardân. Une partie des des barbares atteignent le campus de Tolaria de Walassa, permettant à Magorlaë d'accéder à sa bibliothèque. À court terme, les professeurs et les étudiants en magie commencent par tenter de défendre leur île, avant de réfléchir à des solutions plus efficaces et à contacter les autres campus pour s'organiser.

Liliana transplane sur Dominaria pour chercher une solution à sa jeunesse éternelle perdue, et se rend au manoir Vess puis vers Urborg, à la recherche de l'ancienne ville Vhelnish et ses secrets.

Arrivé sur Djamûraa, Nephiraïm commence à diffuser une maladie pour mettre les habitants dans le besoin, et se présente comme un potentiel sauveur.

Ayant atteint Urborg,  Altalyr apprend que le Seigneur Vent des vertus a été tué (durant les événements de Time spiral). Un peu désespéré, il poursuit ses investigations et découvre que cette île posséde un lourd héritage sur la nécromancie, entre Nevinyrral et Dralnu. Il lui faut absolument les connaissances de Taysir, qui "vivait" en Vent des vertus. Altalyr décide donc de faire revenir ce dernier à la vie, mais pas forcément de façon intacte et identique, comme il cherche à le faire pour sa femme : ici, même un Vent des vertus zombie lui suffirait, car seules les informations l'intéressent. C'est une piste faible, mais la seule dont il dispose.
Altalyr décida donc de rechercher et d'étudier le savoir nécromantique accumulé par les 2 Nécromants les plus connus de ce coin. Il envoya un Spectre insaisissable fouiller dans les décombres inaccessibles afin de lui ramener grimoires et artefacts. C'est ainsi qu'il entra en possession du Sceptre de Nevinyrral.
Sur place, Liliana croise son chemin et voit en lui un rival dans sa quête d'artefacts. Elle confronte Altalyr, qui la défait facilement. Elle fuit sur Inistrad.

Les barbares de Drelgok continuent leur progression vers l'est, en direction d'Aerona. Sur Kish, les fortune-lissiers tentent de les arrêter, en vain. Les différentes nations d'Aerona n'arrivent pas à s'unir pour contrer l'invasion. L'ambassadeur de Llanowar est assassiné par son ange protecteur placé par Shalaï alors qu'il négociait de l'aide à Bénalia. D'autres choix et décisions tranchés freinent la mobilisation et facilitent l'avancée de Drelgok.

Sur Djamûraa, Arsÿlann et Nephiraïm enquêtent sur Téfeiri. Arsÿlann le trouve, et lui demande des explications sur la Restauration. Celui-ci, méfiant après la prophétie de l'Oracle verduralde, accepte tout de même de lui révéler ce qu'il sait, mais Arsÿlann souhaite surtout défaire cela, et retrouver ses précédents pouvoirs. Téfeiri n'y peut évidemment rien, mais quelque chose fait croire à Arsÿlann qu'il ment. Téfeiri se fait menacer, mais parvient à s'échapper. L'arpenteur retourne voir Nephiraïm qui lui propose de mettre la pression sur Téfeiri, en agressant son pays. Les deux arpenteurs commencent par amplifier la maladie créé par Néphiraïm, puis invoquent de nombreuses créatures qu'ils relâchent sur Djamûraa. Peut-être qu'après avoir sauvé son plan, Téfeiri cédera pour sauver son monde ?
Sauf que Nephiraïm a une autre idée derrière la tête. Il veut bien laisser à Arsÿlann la tâche de faire parler Téfeiri, et de s'occuper de rendre aux arpenteurs leurs pouvoirs initiaux, mais en attendant, il va récupérer du mana sur Dominaria. Il va utiliser pour cela sa technique habituelle : premièrement, pomper directement le mana à sa source, et deuxièmement, se faire passer pour un dieu, pour se faire adorer par les locaux, et récupérer leur énergie pieuse. Tout ce qu'il a à faire, c'est d'attendre que Djamûraa souffre, puis il enverra son armée et se posera en tant que sauveur...

Téfeiri cherche à défendre son continent, et s'il apprécie l'aide (artificielle car calculée) de Nephiraïm, il condamne certaines actions abusives (comme celles entraînant des dommages collatéraux), et commence à se poser des questions sur l'altruisme du nouveau venu. Surtout que pendant ce temps, Arsÿlann continue d'harceler Téfeiri...
En fouillant dans la mémoire de l'ancien arpenteur et de son entourage, l'ancien Kor apprend l'histoire de Zhalfir. Ce pays est figé hors de l'espace temps, à cause de Jeska, sans doute perdu à jamais, du moins pour Téfeiri.
Mais Arsÿlann était un sorcier puissant, et depuis son ascension, il maitrise de plus en plus les voyages entre les plans, et les raccourcis dans l'Æther. Il s'est donc attelé a atteindre Zhalfir. Après quelques travaux, Arsÿlann parvint à trouver un chemin, notamment grâce à son Æthermox. Il arrive donc sur un monde hors du temps, paralysé, où les habitants bien vivants sont pétrifiés en attendant de retrouver l'écoulement temporel naturel...
Arsÿlann explore cet espace si particulier, et commence des expériences. Il peut se servir des zhalfirins immobilisés, soit comme serviteurs à invoquer, soit comme source de mana. Il n'hésite pas, avec sa cruauté légendaire.
Arsÿlann revint voir Téfeiri, et lui exposera un chantage: soit Téfeiri coopère, soit il accepte de sacrifier les zhalfirins...

Madara commence à se faire envahir par des hordes de barbares. Yukie participe à la défense de son pays en aidant à soigner les blessés, jusqu'à ce que Menelran revienne de son dernier voyage et lui apprenne que cette invasion était d'une plus grande echelle : la source est sur Djamûraa, et un autre flot de barbares coule depuis le Bogardân.
C'est évidemment l'œuvre de Drelgok, mais les deux clercs ne le savent pas encore.
Ils décident d'aller enquêter, et se rendant sur les Îles ardentes.

Dans sa quête de soutiens, Dalfirod tente donc de retourner sur Dominaria, ce qui ne pose pas de problème (la faille d'Otaria étant fermée). Sur place, il se met à la recherche d'autres arpenteurs et on finit par l'aiguiller vers Téfeiri, qu'il rencontre enfin sur Djamûraa. Ils sympathisent, et Dalfirod lui explique sa situation. Mais il y a deux problèmes : Téfeiri a sacrifié son étincelle, et il est en train de tenter de repousser une invasion sur son continent. Ils passent alors un accord : Dalfirod aidera Téféri à défendre Djamûraa, puis une fois le danger passé Téféri cherchera des solutions pour Dalfirod et des contacts qui pourraient se transplaner sur Nalfyn.

Sur les Îles ardentes, Yukie Ashiruja et Menelran enquêtent et sont intrigués par une petite escouade qui se serait rendue sur Corondor. Ils rejoignent donc à leur tour ce petit continent, et y rencontrent Lorylimo qui leur évoque le regain d'activité de Sol'kanar. Il leur conseille de se rendre à Minorad, et d'y rencontrer une de ses connaissances, une érudite, Lenelkia.
Celle-ci leur confirme qu'une femme correspondant à la description de Magorlaë est bien venue à Minorad mais est repartie.
Par ailleurs, Lenelkia a entendu parler d'une invasion en cours sur Djamûraa et sait que Téfeiri y organise la résistance (même si elle ignore qu'il s'agit de l'acte de deux autres arpenteurs). Elle leur apprend également l'histoire de Sol'kanar, sa dernière apparition d'importance lors d'une guerre d'arpenteurs qui a ravagé Corondor et qui s'est achevé sur un cataclysme. Cependant, les informations stockées à Minorad semblent lacunaires, aussi Lenelkia leur conseille d'aller sur l'un des campus de l'académie tolariane.
Yukie Ashiruja et Menelran visent donc le campus de Walassa, le plus proche. Ils prennent donc un navire dont le trajet prévu passe par le détroit entre Urborg et le Bogardân.